Des livres, des images, des notes…

Un blog pour parler principalement de littérature, des livres que j’aime (sans que ça soit un blog de chroniqueur), et de ceux que j’écris. De ma peinture, de ma musique aussi, de ce que j’aime en général, et enfin de mes préoccupations à propos de l’état de notre planète, au niveau humain et environnemental (vaste sujet…).

Publicités

Peinture naïve dans le style Warli

Une peinture naïve, ici inspirée par le style des peintres Warli (Inde). Après une exposition dont j’étais sorti ébloui par cette peinture extraordinaire (cherchez sur le net ces peintres, ils sont fabuleux), je m’y suis essayé, mais en ajoutant ma petite touche naïve. (et je suis bien loin d’arriver à leur finesse et leur grâce).

Acrylique et Posca sur toile. (41x33cm)

Mongolfière style Warli

Musique médiévale – Guiterne

Un nouvel instrument, fait de main de maître par le luthier Ugo Casalonga.

Aussi beau que bien sonnant. Un régal. C’est une copie, inspirée librement de la fresque qui se trouve à Assise (Italie) par Simone Martini, datant de 1321.
L’air est un air traditionnel Sépharade, arrangé par mes soins. Je ne suis qu’un amateur, donc pas spécialiste de cette musique ni du jeu au plectre, donc c’est ma propre version, juste pour le plaisir, aucune prétention de vérité musicologique.

Carpe Diem !

Carpe diem

Je n’aime pas cette période de vœux, mais ce matin en me levant j’ai lu un message qui m’a touché.

Je dédie donc cet article à Mam’zelle Colibri (*) qui me cite sur son blogue, à elle et à tous les petits colibris de cette planète.

Arrivant à l’automne de ma vie, je me retourne et me souviens : depuis mon plus jeune âge j’ai rêvé de changer le monde. Ce que j’en observe aujourd’hui me montre bien que le changement n’est pas allé dans le sens espéré.

Alors je me rends compte que pour changer le monde, il faut se changer soi, auparavant. Faisons fleurir en nous cette petite fleur qui nous pousse à l’intérieur (comme disait une chanson), ainsi nous ferons fleurir le monde de toutes nos petites fleurs. Il suffit d’un peu d’attention à ce qui nous fait vivre. Montaigne nous appelait à être attentif au monde intérieur pour mieux comprendre le monde qui nous entoure.

Ce qui est passé nous construit, mais nous ne pouvons plus agir là-dessus, inutile donc de regretter, de se lamenter. Ce qui viendra, c’est à nous de le construire, avec ce que nous sommes aujourd’hui. Alors vivons pleinement cet aujourd’hui. Carpe Diem, disait Horace. J’ai adopté cette devise. C’est donc tout ce que je vous souhaite, en ce premier jour de l’année, mais aussi pour chaque jour à venir.

Pour Mam’zelle Colibri :

oiseau-3
Colibri (encre de Chine)

* L’article de Mam’zelle Colibri

 

Chroniques sur « Le gardien du rêve »

Les premiers billet de blog ! Merci aux auteurs.

Billet de Ilena sur son blog :
https://unpeudelecture.blogspot.com/2018/12/le-gardien-du-reve-de-valery-sauvage.html

 

Billet de Céline sur Instagram :

 

View this post on Instagram

Il est encore temps de prévoir un ultime cadeau à déposer au pied du sapin 🎄🎅🏼 ! Le gardien du rêve de @sauvagevalery sera parfait pour tous les lecteurs dès 10 ans 🤗 🌟 Agathe, 12 ans, rentre du collège en cette fin d’après-midi de juin. En pédalant, le long du chemin, elle s’émerveille de la beauté du paysage et se révolte dans le même temps de l’abandon de certaines habitations… c’est le cas de ce château médiéval au loin… Elle est d’ailleurs surprise d’apercevoir des enfants près des grilles du château… mais ce ne sont pas des enfants, ce sont des nains. Ils l’interpellent quand elle arrive à leur niveau et se présentent : ils se nomment Silas et Sulpice, ce sont deux membres de la tribu des Selvans. Ils sont dans notre monde car ils ont besoin d’aide : Syldore, le gardien du rêve à été enlevé par un mage maléfique ! Or, le gardien du rêve est essentiel à la vie de la tribu ! C’est lui qui permet les rêves de chacun et qui assure cohésion et paix dans la tribu. Sans lui, la tribu est vouée à sa perte… Agathe se laisse convaincre de les aider et la voilà partie dans un univers fantastique aux allures de parcours initiatique, à la rencontre de cette tribu attachante, de leur bienveillante sorcière Kermélia et aussi un peu d’elle-même 🌟 Un roman où l’héroïne est sensible, intelligente et pleine de ressources… Un roman qui nous fait voyager dans un univers imaginaire mais truffé de valeurs qui parlent – ou devraient- parler à tous : l’empathie, la transmission entre les générations, l’entraide, le lien à la nature, l’amitié… Un roman dont le lecteur, à l’instar de l’héroïne sort grandi de cette lecture. Même si ce n’est pas mon genre de lecture de prédilection, j’ai passé un très bon moment de lecture, je me suis totalement laissée embarquer dans cette aventure ! Merci @sauvagevalery pour ce moment de lecture et merci @editionsnb pour cette belle découverte Bravo @brian.b.merrant pour cette magnifique couverture 🌟 #legardiendureve #valerysauvage #editionsnouvellebibliotheque #instabook #bookstagram #instalivre #litteraturejeunesse #cadeaudenoel #belledecouverte #parcoursinitiatique #grandir #amourdeslivres #reconnaissante #happytime

A post shared by Céline (@perette85) on

Billet de Juliette sur Instagram :

 

 

 

View this post on Instagram

Le gardien de rêve, de Valéry Sauvage Agathe est une collégienne pleine d'imagination. Un jour qu'elle rentre chez elle à vélo, en passant devant un château médiéval abandonné, elle est arrêtée par deux selvans, des êtres extraordinaires, gardiens de la forêt. Ils lui annoncent qu'une prophétie a prédit qu'elle seule pouvait sauver le gardien du rêve qui a été enlevé par un mage maléfique. Commence alors une aventure où le courage et l'entraide seront nécessaires et où chacun découvrira qu'il est doté de ressources insoupçonnées. Ce livre possède les ingrédients d'un roman d'aventures pour enfants. De l'amitié, du courage, de la magie… J'ai particulièrement apprécié le vocabulaire recherché et foisonnant et les structures de phrases qui m'ont fait penser aux bibliothèques vertes ' de mon temps ', avant qu'elles ne soient rééditées simplifiées. Ce livre sortira en librairie le 12 décembre. Merci à Stéphanie des @editions.nobinobi pour sa confiance. @sauvagevalery @florencenobi #editionsnouvellebibliotheque #legardiendereve #valerysauvage #CaVaMieuxEnLeLisant

A post shared by ça va mieux en le lisant (@juliette_cavamieux_en_lelisant) on

Sur Instagram, billet d’Aurélie :

« Ce voyage fantastique pour enfants m’a beaucoup fait penser au Seigneur des anneaux. En effet, l’aventure se situe dans un monde magique et les personnages vont partir en quête de Syldore tout en se confrontant aux forces du mal. L’histoire néanmoins est adaptée à des enfants de 10 ans et plus. Il y a de l’action mais rien n’est choquant ni terrifiant, cela reste un joli conte fantastique.
Un très beau livre qui sort le 12 décembre et une formidable idée de cadeau à mettre sous le sapin pour des enfants en quête d’aventure magique ! »

View this post on Instagram

☆Littérature jeunesse fantastique☆ ▪ Pour ma seconde collaboration avec les Editions Nouvelle Bibliothèque, section jeunesse, j’ai reçu ce mois-ci l’ebook de Valéry Sauvage « Le Gardien du rêve ». Dans un style totalement différent d’Ukiak, il s’agit-là d’un roman d’aventures imaginaires. Dès les premières pages, j’ai été happée par cette formidable histoire dont je vous parle dans cette nouvelle chronique. ▪ En rentrant de l’école, Agathe, 12 ans, rencontre deux petits hommes drôlement vêtus. Ils se présentent comme étant des selvans, des êtres de la forêt qui vivent dans un monde parallèle, féérique et magique. Grâce au rêve du Gardien des rêves, cette tribu est en communion et en harmonie avec la nature, la faune, les arbres et entretiennent les forêts. Mais Silas et Sulpice, ces 2 selvans, ont besoin de l’aide d’Agathe. Leur Gardien des rêves, Syldore, a été enlevé par Ulzéric, cet être des ténèbres qui est capable de se transformer en bête maléfique. Sans leurs rêves, les selvians vivent dorénavant dans la tristesse et sont incapables de communiquer avec la nature. Leur gentille sorcière, Kermélia, leur a demandé de ramener dans leur monde la première personne qu’ils rencontraient, car elle seule pourra les aider à libérer Syldore. Agathe, accompagnée de 3 selvans et du corbeau Evariste, va alors parcourir un long périple pour retrouver le Gardien des rêves. Avec beaucoup de courage et d’ingéniosité, ils vont devoir affronter des gnomes et combattre le terrible Ulzéric. Que d’aventures à vivre avec eux ! Ce voyage fantastique pour enfants m’a beaucoup fait penser au Seigneur des anneaux. En effet, l’aventure se situe dans un monde magique et les personnages vont partir en quête de Syldore tout en se confrontant aux forces du mal. L’histoire néanmoins est adaptée à des enfants de 10 ans et plus. Il y a de l’action mais rien n’est choquant ni terrifiant, cela reste un joli conte fantastique. Un très beau livre qui sort le 12 décembre et une formidable idée de cadeau à mettre sous le sapin pour des enfants en quête d’aventure magique ! ▪ @sauvagevalery @editionsnb #editionsnouvellebibliotheque #legardiendureve #litteraturejeunesse #valerysauvage

A post shared by Aurélie (@aurelivres57) on

Ci-dessous, un extrait, chronique à lire en entier sur le blog  Fahrenheit 452 :

« Notre chronique

Un joli titre pour une très belle aventure, à lire à partir de 10 ans. Un conte de fée revisité, sans fée, avec une sorcière sympathique (si, si !) et un méchant surpuissant. Un récit qui bouscule les codes et doit également son originalité au fait que l’un des protagonistes est une jeune fille de 12 ans, héroïne moderne qui va s’aventurer dans un autre monde, telle une Alice intrépide, et rencontrer des êtres magiques dont la quête ne peut s’effectuer sans elle. »
https://sharingteaching.blogspot.com/2018/12/chronique-le-gardien-du-reve-de-valery.html

Le gardien du rêve

Voilà la couverture :

« Comment, cette charmante jeune femme blonde à la légère robe bleue, qui leur propose une tasse de thé, dans le salon cossu d’une maison de campagne entourée d’un jardin de roses, c’est elle la sorcière ?

Elle confie à Agathe trois objets pour lui venir en aide : un briquet d’amadou, un vieux miroir terni et une éponge toute racornie. La jeune fille est un peu inquiète, que va-t-elle bien pouvoir faire avec ces trois objets pas très magiques, contre un adversaire bien mystérieux ? »
Pour le commander : https://www.editionsnobi-jeunesse.com/apps/webstore/products/show/7910948
Et bien sûr demandez le dès le 12 décembre à votre libraire favori !