Billets de blogs sur « Rue Blondel »

Sur Facebook, Évasion Livresque :

J’ai beaucoup aimé la plume de Valéry Sauvage et particulièrement apprécié qu’un sujet si tabou qu’est la prostitution soit couché sur le papier d’une si belle manière, d’autant plus de la main d’un homme.

L’article facebook

Sur le blog de Félicie {lit}… aussi :

Une chose se dégage encore de ce livre une fois fermé, c’est ce sentiment universel qu’est l’Amour et toutes ces formes, il ne s’achète pas mais se partage et permet d’apporter de la lumière et de l’espoir aux plus méritants.

Ce livre est un gros gros coup de coeur ♥♥, une lecture merveilleuse.

Avis sur la Rue Blondel de Félicie {lit}… aussi

Sur le blog de lecture Marie-Nel Lit :

J’ai beaucoup aimé ces trois tranches de vie dans le Paris des années cinquante, l’atmosphère des lieux et de l’époque y est bien retranscrite. J’ai apprécié passer du temps avec Lucienne, Maurice et Edmond. Je ne vais pas les oublier de sitôt.

Marie-Nel Lit : avis sur Rue Blondel de Valéry Sauvage

Sur le blog des Miss Chocolatine :

Une lecture captivante, envoutante et sincère ! Je suis juste conquise !

Les Miss Chocolatine bouquinent

Sur Lolo Leblog :

Les personnages de ce roman sont terriblement humains et touchants.

Avis Lolo

Sur la radio SUN – Le Son Unique (Nantes – Cholet) :

J’ai adoré le style néo-réalisme français des années 50, il y a un peu de Prévert derrière ce livre.

Chronique Littéraire de Lucienne Chapé

Sur le blog Au bonheur de lire :

Trois destins qui se croisent, qui s’aiment et vivent beaucoup dans la mélancolie et la difficulté de vies plutôt ratées.

Au bonheur de lire

Sur le blog de Marie Songe :

Il y a quelque chose, un supplément indescriptible et qui se dégage de ce roman, une fois qu’on l’a refermé.

Marie Songe

Le blog de Dealer de lignes :

Un récit concis, une belle plume, sobre et sensible, une histoire touchante en toute simplicité. Jean Gabin aurait adoré.

Dealer de lignes

Le blog de Mel’Lectures :

« Rue Blondel » , un roman qui l’espace de quelques heures m’a fait basculer dans la vie d’âmes esseulées qui se sont trouvées.

Mel’lectures

Le blog de Livresque78

Livresque78

Publicités

L’avis d’un lecteur sur « Rue Blondel »

Dominique Terrier, auteur, a publié aux Éditions du Carnet à Spirale un excellent « Tuez-moi demain », polar déjanté et loufoque.

Il livre ici son avis sur mon roman « Rue Blondel » :

« Rue Blondel, une petite rue de Paris où les anges aux figures sales se retrouvent pour boire un coup de blanc au bar Le Sélect. Il y a Lucienne, la prostituée à l’enfance brisée, Maurice, l’apprenti serrurier devenu cambrioleur puis boxeur puis taulard et Edmond, le bachelier poète à l’âme émiettée par une unique et lointaine histoire d’amour. Durant un quart de siècle, de 1947 à 1972, leurs vies vont se croiser sans cesse au gré des vents souvent capricieux de l’amour et de l’amitié. Valéry Sauvage met tout son coeur au service de ses personnages, aucune sensiblerie mais une infinie tendresse dans ces portraits dignes du Casque d’Or de Jacques Becker ou de l’Hotel du Nord de Marcel Carné. Lecteur charmé par cette prose simple et sans effet de manche, j’ai ressenti comme un cousinage, une même envie de raconter les petites gens décrits par Valéry Sauvage. De Paris à La Rochelle, en passant par Toulouse et la Corse, je découvre un frère d’armes, ou plutôt de plume, qui marche sur des routes que je connais bien, sans boussole peut-être, un brin d’herbe au coin des lèvres, la curiosité à fleur de peau et le verbe amoureux. Je vous invite à découvrir cette Rue Blondel, un roman nostalgique et touchant, peuplé d’enfants du Paradis. »

Lire sur Facebook

 

Dominique Terrier

 

 

 

Rue Blondel – avant la sortie

Aux Ateliers Henry Dougier va bientôt sortir mon premier roman : Rue Blondel.

Voici quelques prémisses avant la sortie le 3 mai :

Sur Le Figaro – Scope, juste une annonce :

Evene Le Figaro

Un billet de blog (lire l’avis en bas de page) :

Lolo Leblog

Sur la radio SUN – Le Son Unique (Nantes – Cholet) :

Chronique Littéraire de Lucienne Chapé

et l’ami Dominique Terrier (auteur de « Tuez-moi demain », aux éditions du Carnet à Spirale), qui a reçu le livre en avant première…

Edit : il vient de poster son avis sur Facebook…